Nos menuiseries - Analytics travaux

Nos menuiseries

Des fenêtres de bonne qualité sont importantes, car elles jouent un rôle capital dans l’isolation thermique et phonique de la maison. Disposer de fenêtres en bon état permet de réduire la facture de chauffage tout en ne suffoquant pas durant l’été.

Que ce soit du PVC, de l’alu, du bois, ou un mélange, le matériau composant les cadres dormant et ouvrant d’une fenêtre fait significativement fluctuer les tarifs.

Votre choix s’effectuera ainsi selon des critères esthétiques, mais également techniques, car tous les matériaux de fenêtre ne proposent pas les mêmes performances.

LE PVC

Le PVC (polychlorure de vinyle) est un matériau très populaire pour les fenêtres. Selon l’UFME (Union des Fabricants de Menuiseries), en 2017 le PVC a représenté environ 60% de toutes les fenêtres posées. Les châssis de fenêtres PVC sont très isolants, résistants, ne nécessitent aucun entretien et sont très abordables. Le PVC est ainsi souvent recommandé par les professionnels pour faire baisser le budget d’une rénovation totale des fenêtres.

Le PVC implique une épaisseur du bâti plus grande que celle des autres matériaux, pour éviter les déformations. Dans le cas des baies vitrées, cette nécessité technique peut représenter un écueil esthétique important.

Les fenêtres PVC peut disposer de différents coloris, mais le blanc reste l’esthétique la plus populaire, avec environ 61% des parts de marché selon le bureau d’études TBC Innovations.

L’ALUMINIUM

Les fenêtres alu sont désormais tout aussi performantes que leurs contreparties bois ou PVC. Autrefois, on pointait du doigt la tendance des fenêtres en aluminium à créer des ponts thermiques. De nos jours ce problème a été entièrement résolu grâce à l’utilisation systématique de rupture de ponts thermiques intégrée aux bâtis des fenêtres.

D’ailleurs, selon l’UFME, les fenêtres en aluminium ont connu une progression de 16% entre 2007 et 2017, devenant le deuxième acteur du domaine, avec environ 30% des parts de marché.

Si l’aluminium est très résistant, sans entretien et permet de conserver des bâtis de fenêtres très fins, il est en revanche un matériau relativement onéreux. Un budget fenêtre alu peut être jusqu’à 2 fois supérieur à celui du PVC. Les avantages sont cependant techniquement et esthétiquement importants.

LE BOIS 

Le bois est le matériau fenêtre le plus performant en termes d’isolation après le PVC, ce qui motive son prix supérieur. Il est tout indiqué pour les constructions écologiques ou pour les maisons basse énergie.

Les parts de marché des fenêtres bois sont toujours stables depuis le début des années 2000 : environ 10% de toutes les fenêtres posées.

Le bois demande un entretien différent des autres matériaux en raison de sa sensibilité aux éléments. On recommande une couche de lasure ou de peinture sur ses fenêtres tous les 10 ans au minimum.

Sachez qu’il existe désormais des labels (FSC et PEFC) indiquant que le bois provient de sources respectueuses de l’environnement.

LES MENUISERIES SUR MESURES 

Si votre projet fenêtre est atypique et que les spécificités de vos ouvertures ne peuvent pas être satisfaites par les modèles standards, il existe une solution. Il s’agit de la fenêtre sur mesure. Avec ce système, il est possible de composer votre fenêtre selon vos désirs. ANALYTICS TRAVAUX proposera une menuiseries adaptées uniquement à votre chantier et la posera selon votre cahier des charges.

Le coût d’une fenêtre sur mesure est cependant le plus élevé, en raison du principe de production qui ne permet pas de bénéficier de l’économie d’échelle.

Le coût de votre projet est lié au choix des matériaux, du vitrage, des dimensions, du type d’ouverture, de l’esthétique et du type de pose.

Outre les dimensions, vous devez également choisir entre systèmes à ouvrant unique ou à 2 vantaux.

  • 1 vantail : Les ouvertures de ce type sont souvent de taille réduite, par exemple une salle de bain, où les dimensions les plus fréquentes sont 75cm x 60. Une fenêtre de ce type peut être opérée d’une seule main et peut être installée dans un endroit où 2 vantaux seraient problématiques.
  • 2 vantaux : Il s’agit du type de fenêtre le plus classique. Les vantaux se ferment l’un contre l’autre et nécessitent les deux mains pour être opérés. On peut ajouter un montant central entre les deux vantaux, appelé “battement” destiné à rajouter une touche esthétique à l’ensemble.

LES VITRAGES 

  • Double vitrage : Votre artisan vous proposera certainement ce vitrage composé de deux vitres séparées par une lame d’air. Puisqu’il s’agit du standard actuel, il est très abordable tout en assurant une isolation de qualité.
  • Double vitrage VIR ou ITR : Cette version est légèrement différente par rapport au double vitrage classique : elle dispose d’une lame de gaz inerte entre les deux vitres. Cette technologie permet d’améliorer encore plus l’isolation, pour un prix supérieur.
  • Double vitrage phonique : Ce modèle, aussi dit asymétrique, permet de renforcer l’isolation acoustique des fenêtres grâce à un système de vitres d’épaisseur différentes. On peut ainsi réduire les nuisances sonores jusqu’à 40dB.
  • Double vitrage feuilleté : Pour résister aux effractions on réalise l’installation d’un double vitrage feuilleté. Ce verre, très solide et d’un prix supérieur, résiste au minimum à 30 coups de masse ou de hache consécutifs.
  • Triple vitrage : Composé de 3 vitres séparées par 2 lames d’air, ces fenêtres sont censées être les plus isolantes. Cependant les avantages par rapport au double vitrage VIR (surtout en rénovation) ne sont pas encore suffisants pour populariser ce vitrage au prix très élevé.
  • Simple vitrage : Cette vitre est désormais obsolète, car le double vitrage propose une bien meilleure isolation et un prix très concurrentiel. Il est d’ailleurs très souvent motivé par le passage du simple au double vitrage.

LES DIFFÉRENTES POSES 

  • En applique : Cette technique est la plus simple, la plus économique et la moins intrusive pour votre bâti, car elle permet de plaquer la fenêtre contre le bâti et de la fixer à l’aide de pattes. Si vous êtes dans le cadre d’une rénovation de fenêtres, l’artisan vous orientera certainement vers cette technique.
  • En feuillure : Cette méthode est relativement ancienne et n’est utilisée que dans des cas très spécifiques. Le bâti doit en effet disposer d’encoches, les feuillures, destinées à recevoir les pattes de fixation. Ce montage permet néanmoins de limiter la protubérance du cadre dormant.
  • En tunnel : Préconisée lors de la réalisation d’une isolation par l’extérieur, cette pose de fenêtre implique de placer le cadre dormant entre les murs. Le cadre ne dépasse alors pas du mur, mais doit être bien calé dans l’ossature sous peine de déformation.

TVA RÉDUITE 

Si votre logement est âgé de plus de 2 ans, vos travaux de fenêtres peuvent être soumis, à un taux de TVA préférentiel. Au lieu des 10% ou 20% habituels, vérifiez que votre devis fenêtres inclus bien un taux de TVA à 5,5%.

Pour bénéficier d’une pose de fenêtres de qualité, l’idéal est de vous tourner vers un artisan qualifié. ANALYTICS TRAVAUX saura vous orienter vers les bons matériaux et les bonnes performances d’isolation tout en vous garantissant une excellente esthétique.

Category